Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-09-21T07:38:30+02:00

Comment notre chauffe-eau a perdu les eaux... et moi aussi!

Publié par Muriel
Comment notre chauffe-eau a perdu les eaux... et moi aussi!

"Tiens c'est marrant, ma femme et notre chauffe-eau ont perdu les eaux le même jour"

Telle est la phrase que le sweetdaddy a trouvé pour faire rire la sage-femme qui nous a accueilli à la maternité la semaine dernière....

Il y a tout juste une semaine, j'avais rendez-vous à la maternité pour mon dernier examen de suivi de grossesse. J-6 avant la date du terme. Verdict de la sage-femme :

Elle : "pas d'accouchement à l'horizon... Vous voulez que je vous décolle les membranes?"

Moi : "Les quoi???"

Je ne savais pas trop ce que cela signifiait mais cela ne m'inspirait guère confiance. J'ai répondu non, poliment, et que j'allais attendre patiemment que le moment vienne tout naturellement...

Finalement retour à la maison dans l'après-midi, après quelques examens, notamment au sujet de ma tension trop élevée (je n'y peux rien, j'ai beau adorer regarder Urgences, Grey's anatomy ou Baby boom... mais quand j'y suis en vrai, ça me file de la tension).

Le soir, je suis contente de retrouver le sweetdaddy qui vient me soulager après cette journée fatigante. Vers 21h, petit rituel du coucher pour notre sweetlittlegirl. On joue, on lit une histoire, on chante une comptine... quand tout à coup, le sweetdaddy m'appelle pour me dire que le parquet était en train de se soulever dans la chambre de notre sweetlittlegirl...

La raison ? Notre chauffe-eau venait de se fissurer de partout et déversait toute l'eau qu'il contenait...

Il venait donc de perdre les eaux, littéralement...

Ni une ni deux, il a fallu éponger, couper l'eau et l'électricité, jeter les objets abîmés, disperser du sel... Un vrai plan de sauvetage !

Mais ce n'était pas ça le plus compliqué... les géniaux architectes qui ont dessiné notre immeuble ont eu la bonne idée d'installer le chauffe-eau dans le placard de l'une des chambres. En l'occurence celle occupée aujourd'hui par notre sweetlittlegirl. Alors après la mission sauvetage, au tour de la mission évacuation. Nous avons rhabillé notre sweetlitllegirl, qui était sur le point de commencer sa nuit avec tous ses doudous et l'avons conduit chez ses grands-parents.

Une fois rentrés à la maison, nous n'étions pas mécontents de pouvoir aller nous coucher même si le sweetdaddy ne pensait qu'au parquet abîmé par cette montée des eaux.

Puis vers 2h du mat', j'ai été réveillée par une contraction assez forte. Mais bon, comme j'en avais déjà depuis quelques semaines, je n'y ai pas prêté attention. Mon objectif était de me rendormir au plus vite. Mais à 2h45, les contractions étaient plus que jamais présentes et régulières. Je décide alors de réveiller le sweetdaddy. Le contractomètre sur son portable (dispo sur l'appli grossesse Doctissimo) était en surchauffe: "10 minutes d'écart entre 2 contractions... non, 8 minutes... non, 6 minutes..."

S'en est suivi un dialogue de sourds... Lui, car tout juste sorti d'un profond sommeil et moi aux prises avec mes contractions.

Moi : "Tu peux charger la voiture"

Lui, le regard perdu, comme s'il ne comprenait pas ce que je venais de lui demander : "???"

Moi : "TU PEUX CHARGER LA VOITURE"

Lui : "Aaaaah, j"avais compris que tu voulais que j'aille CHERCHER la voiture"

Il aurait été en effet stupide d'aller chercher la voiture vu qu'elle se trouvait déjà dans le parking de notre immeuble.

Bref, on arrive enfin à partir. Sur le trajet, je lui demande de s'arrêter toutes les 2-3 minutes car les contractions sont si fortes que les accélérations et les freinages de la voiture me font encore plus souffrir. On s'est donc arrêté pas moins d'une dizaine fois (notamment devant une maternité et un hôpital qui ne sont pas les établissements dans lesquels je devais accoucher #ironiedusort)

Arrivés sur place, je sors difficilement de la voiture et j'envoie le sweetdaddy en éclaireur faire mon enregistrement à l'accueil de la maternité. Seul face aux infirmières, il se sent un peu penaud de devoir annoncer que sa femme est sur le point d'accoucher alors même qu'il n'était pas en mesure de la leur présenter. En effet, je n'étais pas encore arrivée mais plus très loin.
Enfin j'arrive. Il est 4h15. Tension à 17. Je perds moi aussi les eaux (il n'y a pas que les chauffe-eau, non mais!). Pas le temps de poser le monitoring... Et peut-être pas non plus la péridurale... Hein? Quoi? Comment ça? Si, si, je vous assure, vous allez le trouver le temps !!! Fort heureusement, l'anesthésiste est arrivé dans les délais. Ceci dit, question péridurale, j'ai connu mieux, celle-ci ayant plus ou moins bien fonctionné au regard de la rapidité du travail...

Et finalement à 8h05, naissait tout en douceur notre deuxième sweetbabyGIRL, oui GIRL, alors que les prévisions autour de nous annonçaient plutôt un petit mec. On a été super surpris. J'ai même vérifié 2 fois quand la sage-femme nous a présenté le bébé. Mais une chose est sûre, nous sommes maintenant les heureux parents de deux adorables petites filles.

La suite de nos aventures à 4 dans les prochains posts... to be continued...

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

anzil 29/09/2016 15:13

Joli récit, en effet c'est original de perdre les eaux le même jour que son chauffe-eau ;-) après il y'a peut être d'autres théories car c'est quand même sportif d'éponger de l'eau avec un bidon bien rebondi de fin de grossesse, ou encore le fait de savoir la grande soeur chez les grands-parents on se dit le problème de garde est résolu. Je sais que pour Coline, ma belle mère est venue récupérer Léa un dimanche soir (bon il faut dire que coco était prévue pour le mercredi suivant donc il y'avait urgence à trouver un mode de garde pour notre grande), bref je me couchée en disant ça y'est tout est prêt, ta grande soeur est gardée, tu peux arriver et bam quelques heures plus tard, Coline était là ;-) En tout cas encore félicitations, j'imagine que vous savourez cette nouvelle vie à 4. Grosses bises à tout la petite famille !!

Muriel 29/09/2016 23:24

C'est vrai qu'on blaguait sur le chemin retour en se disant que si je devais accoucher cette nuit là, ce serait pratique car notre sweetlittlegirl était chez mes parents mais on s'était déjà fait cette réflexion à plusieurs reprises et cela n'avait rien donné... alors je ne sais pas et on ne saura jamais... comme tu dis le principal est de savourer cette nouvelle vie à 4! :-)

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog