Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-11-08T08:44:00+01:00

[Mum's life] Rose une maman au top!

Publié par Muriel

Je suis heureuse d'inaugurer ici une nouvelle rubrique : Mum's life
Je publierai ici des interviews de mamans presque comme les autres qui ont bien voulu se prêter au jeu de mes questions plus ou moins indiscrètes sur leur vie de maman au quotidien ;-) 


On commence aujourd'hui avec la sublime chanteuse Rose. Un grand merci à elle et à son équipe de m'avoir fait confiance dans cette nouvelle aventure!

[Mum's life] Rose une maman au top!

Sweetmum: Rose, ta jeune carrière compte déjà 4 albums qui donnent l’impression de décrire 4 tranches de ta vie. Est-ce le cas? Et avec le recul, aimerais-tu revivre l’une d’entre elles? Si oui, changerais-tu quelque chose?

Rose: "C'est effectivement 4 tranches de ma vie, 4 périodes de ma vie. Chaque album est un passage particulier, c'est souvent un moment charnière. Donc j'aimerais bien revivre le premier moment et retomber dans l'excitation du début. Celui du "faisage" de chansons à la pelle pour un premier album et me faire un NOM. Ce moment-là était un grand moment. Et sinon, non je ne changerai rien de ce qui m'est arrivé, je n'aime pas changer."

 

Passer d’une carrière d’institutrice (que j’ai failli moi-même embrasser il y a quelques années) à celle d’artiste, est-ce que le «gap» est si grand que cela? Ton jeune auditoire devait déjà être assez exigeant avec toi à l’époque... quel a été le déclic pour ce changement de direction? As-tu parfois des regrets d’avoir fait ce choix?

Rose: "Le gap est gigantesque mais c'est pour aller vers le meilleur. Forcément c'est aller loin, très loin, dans une direction différente mais qui me convenait tellement mieux.  Finalement le gap n'était pas difficile à faire, bien au contraire."

 

En tant que jeune maman d’un petit garçon de 5 ans, quelles expériences tires-tu de la maternité? Qu’est-ce qu’on ne t’avait pas dit et que tu aurais aimé savoir avant de devenir maman? 

Rose: "Il faut être bien plus patiente que je ne le suis. En même temps, si j'avais su avant que je n'allais pas réussir à être patiente et que cela aurait été un problème, je n'aurais peut-être pas fait d'enfant... donc c'est finalement bien qu'on ne nous prévienne pas. Et je ne me rendais pas compte qu'il allait falloir s'abandonner un moment et ne pas s'occuper de soi. Comme je me considère un peu égoïste, la maternité m'a finalement appris à écouter un peu plus et à me faire passer après mon fils. Il est d'ailleurs la seule personne qui passe avant moi."

 

Quel est ton secret pour concilier ta vie d’artiste, de femme et de maman au quotidien?

Rose: "Un iCal ! Donc un agenda à jour, partagé avec le papa et avec mon boulot, le sien, les promos, l'école de Solal,... Pour moi, le plus important c'est l'organisation. Pouvoir compter sur des gens qui peuvent garder Solal. Des amis souvent car je n'ai pas de nounou."

 

Dans la célèbre chanson «La liste» qui t’a fait connaître auprès du grand public, tu énumères un certains nombres de choses à vivre. Presque 10 ans après, combien en as-tu vécues/réalisées? (Moi j’ai compté, perso j’en suis à 16)

Rose: "Ouh là... il faudrait que je compte (rires). [Elle compte] J'en suis largement à la totalité de la liste à part avoir une petite fille et puis repeindre ma chambre en vert... mais tout le reste j'ai l'impression que oui..."


 

 

[Mum's life] Rose une maman au top!

Dans ton dernier album «Pink Lady» tu abordes de nouveaux thèmes comme celui des réseaux sociaux avec le titre «Jeu de société». Toi qui est très active sur les réseaux, comment vis-tu cette «addiction»?

Rose: "Disons qu'il faut savoir trouver sa place. Si on vit vraiment à travers les réseaux sociaux sans avoir sa propre vie, c'est un gros danger. Si on sait gérer sa vie, qu'on voit ses amis en vrai et qu'on a des relations humaines réelles, ce n'est pas si dangereux que ça. Je pense que le seul gros problème c'est de passer un peu à côté de son travail et de glander un peu trop sur les réseaux (rires)."

 

Dernière question : comme tous parents, on imagine plein de choses pour l’avenir de nos enfants. Comment imagines-tu ton fils Solal dans 10 ou 15 ans en tant qu’homme?

Rose: "Solal est un sacré rêveur, un peu étourdi. C'est pas un manuel. Il me fait vraiment penser à moi dans le sens où il a l'air plus littéraire que matheux. Il n'a pas le sens de l'orientation.... Je le sens vraiment comme moi donc j'espère qu'il aura un métier plus ou moins artistique car c'est là qu'on se réalise le mieux selon moi. Je l'imagine dans le cinéma ou un domaine comme celui-ci. Je le vois très charismatique et très séduisant. Je ne sais pas s'il sera beau mais il va plaire beaucoup aux filles."

Un grand merci à Rose et à Audrey V. qui a permis la réalisation de cet interview.

Son actu:

Outre son métier de chanteuse, Rose est une femme engagée et qui sait mettre sa notoriété au profit d'associations caritatives. Dernièrement, elle a co-écrit avec Bruno Guglielmi une chanson qui s'intitule "Mon Village" pour la fondation Action Enfance. Les fonds récoltés serviront à financer par exemple des séjours pour des frères et soeurs qui n'ont pas la chance de partir en vacances.

Pour soutenir ce projet et en savoir plus, c'est par ici.
Pour visionner la vidéo de la chanson "Mon Village", c'est par là.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog