Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[Ciné] Le parc des Merveilles : les montagnes russes des émotions


Il y a quelques jours, nous avons eu la chance de voir en avant-première le dessin animé Le Parc des Merveilles. La première séance de ciné pour notre sweetbabygirl du haut de ses 2 ans et demi. Elle est restée très attentive sans presque bouger pendant 45 min soit à peu près la moitié du film ce qui est plus que je n'aurais pensé.
 


Le synopsis :

Le Parc des Merveilles raconte l’histoire d’un parc d’attractions fabuleux né de l’imagination extraordinaire d’une petite fille appelée June.

Un jour, le Parc prend vie...
 


Les personnages principaux :
 


June : Elle crée, avec sa maman, Le Parc des Merveilles. June est ingénieuse, créative visionnaire. Son énergie est communicative.
 


Boomer : Boule de générosité et d'optimisme, Boomer sait accueillir les visiteurs du parc avec son plus grand sourire. Seul souci : Boomer s'endort n'importe où et à n'importe quel moment. C'est aussi une véritable poule mouillée.
 


Gus et Cooper : Les deux frères jumeaux sont très soudés. Drôles et malins, ce sont eux les bricoleurs du Parc. Une vraie équipe de choc.
 


Steve : Chef de la sécurité du Parc des Merveilles, Steve est amateur de mots et de logique. Il est très intelligent ! Pourtant il perd tous ces moyens devant Greta dont il est follement amoureux !
 


Greta : Elle a un coeur immense et protège ses amis. Très organisée, elle gère le Parc d'une main de maître.
 


Peanut : Réelle célébrité du Parc des Merveilles, Peanut est le chef des mascottes. Il est surtout le créateur des attractions exceptionnelles du Parc grâce à son stylo magique !

 

Mon avis :

Forcément, on ne reste pas insensible à la belle histoire d'amour qui se cache derrière la joyeuse histoire de ce parc. Il s'agit ici de l'histoire d'une relation mère/fille très émouvante et attendrissante. Un peu comme "Là-Haut" dont les premières minutes sont bouleversantes, le début du Parc des Merveilles nous procure un maximum d'émotions.

Une fois que nous arrivons bel et bien dans le parc, nous rencontrons une petite bande de personnages très attachants et malicieux. L'émotion laisse alors la place au rire et à l'aventure. Certaines scènes qui nous plongent dans l'imaginaire de June ne sont pas sans me rappeler l'univers fantastique de Vice Versa.

mysweetlittlegirl a vraisemblablement apprécié le film, puisqu'une semaine après la projection, elle s'extasie encore devant les affiches dans le métro.

En revanche, le sweetdaddy, pourtant grand amateur de dessins animés (il ne se passe pas un weekend sans qu'il ne regarde une flopée d'épisodes de Baby Boos sur Netflix), n'est pas ressorti de la salle de cinéma très convaincu. Selon lui, il manque la petite étincelle de second degré qui fait aujourd'hui le succès des Minions, Toy Story et consorts. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Muriel

Sweetmum ou les tribulations quotidiennes d'une famille simple et heureuse !
Voir le profil de Muriel sur le portail Overblog

Commenter cet article

Lilou 21/11/2019 13:04

Coucou,
Je suis Lilou, je découvre à l’instant même votre blog que je trouve fort intéressant. J’ai eu l’occasion d’aller voir ce film en compagnie de ma nièce de 5 ans et je ne l’ai jamais vu aussi émerveillé. Elle n’arrêtait pas de chantonner une des chansons qu’elle connaissait à peine.

Muriel 21/11/2019 14:37

Idem chez nous. On a depuis acheté le DVD tellement on est fan de cette histoire ;)