Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-10-29T09:05:48+01:00

Kill the kilos!

Publié par MTT
Kill the kilos!
Comment j'ai réussi à ne pas jeter ma balance par la fenêtre après ma grossesse!

Passer l'euphorie de la naissance de mysweetbabygirl, force est de constater la réalité des choses qui revient comme un boomerang en pleine figure... Kilos en trop, rondeurs, poignées d'amour... appelons-les comme on veut, ce n'est pas forcément ce qu'on aime voir dans le miroir. Et constater que l'aiguille de la balance penche du mauvais côté est plus que démoralisant. Alors oui, pendant 9 mois ton médecin t'a dit que ce serait bien de ne prendre qu'un kilo par mois... Mais bon dans les faits, très peu de femmes y arrivent. Et puis il y a toutes sortes de facteurs qui feront que certaines prendront du poids pour différentes raisons. Certaines feront de la rétention d'eau, d'autres auront un diabète gestationnel.... et la liste peut être encore très longue. Donc pas besoin de s'angoisser et surtout de se lancer dans n'importe quel régime hyper-protéiné le lendemain de son accouchement. Pas envie de ressembler à Kate Moss non plus. Et puis zut, on a quand même été une usine à bébé durant 9 mois et ce n'est pas rien!

Il faut trouver THE méthode qui vous convient le mieux, ne pas se fixer d'objectif trop difficile à atteindre, prendre le temps et surtout se sentir prête. De toutes façons, l'expérience a montré que plus on perdait rapidement, plus on reprenait vite ses kilos et souvent même plus que le poids perdu initialement...

Je ne suis pas une adepte des régimes mais j'en ai testé un il y a quelques années qui s'appelait "le régime 3 heures". Il fallait manger toutes les 3h (sauf la nuit of course!) de petites quantités de nourriture... Le problème avec ce régime, c'est que le menu était identique toutes les semaines... donc tous les lundis, les mardis, mercredis, etc... je mangeais la même chose. Très rébarbatif, monotone et démotivant. Pas question pour moi de reprendre ce régime après ma grossesse.

Je me suis orientée vers une méthode "plus douce" et qui selon moi me correspondait mieux: la méthode Weight Watchers. Par contre, il était hors de question pour moi de me rendre aux réunions. J'ai dans l'idée que cela doit ressembler à une sorte de réunion Tupperware... je me trompe sûrement mais pas l'envie, ni même le temps avec mysweetbabygirl de 2 mois. Je me suis donc inscrite à leur programme online et cela me va très bien. Après un questionnaire, de quelques minutes, un objectif de poids m'a été fixé et un nombre de points quotidiens m'a été attribué. Je n'ai plus qu'à rentrer dans leur logiciel (sur l'ordi ou sur leur appli) tout ce que je mange et à chaque aliment correspond un nombre de points. Du coup, je sais exactement le nombre de points qu'il me reste en fin de journée. Grosso modo, si j'ai droit à 26 points chaque jour, je peux me permettre soit de me faire plaisir en mangeant une part de galette des rois à 15 points et du coup faire attention le reste de la journée en privilégiant les légumes et les fruits (légumes et fruits = 0 point!!!) ou de manger 100g de pâtes à 3 points et de me faire plaisir avec autre chose.

Bref, rien de figé et surtout ZERO frustration. J'ai perdu 3 kilos en 3 semaines sans me priver donc je pense avoir ma méthode... A ceci, j'associerai un peu de sport dans quelques semaines et adieu les kilos superflus et bienvenus aux petits muscles insoupçonnés jusqu'alors...

Voir les commentaires

2014-10-27T11:00:00+01:00

Octobre rose se termine... mais le combat continue!

Publié par MTT
Copyright Dominique Faliez/L'oeil du plafond
Copyright Dominique Faliez/L'oeil du plafond
Octobre Rose c'est quoi?

C'est un événement organisé par l'association "Le Cancer du Sein, Parlons-en!" qui a lieu chaque année depuis 21 ans. C'est le moment de s'informer, de dialoguer, de se faire dépister et de lutter contre contre une maladie qui fait encore des ravages aujourd'hui: le cancer du sein.

Quand on sait qu'1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein, il est plus que temps d'en parler (à son médecin, à une association, à ses ami(e)s..)

Chaque année, le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie.

Alors on arrête de se dire que cela n'arrive qu'aux autres... on en PARLE et on AGIT!

Convaincre les femmes du rôle primordial du dépistage précoce et faire progresser la recherche, telle est la vocation de cette campagne et de l'association "Le Cancer du Sein, Parlons-en!".

Alors Octobre Rose c'est super bien mais il faut y penser toute l'année et ne pas attendre pour se faire dépister.

Messieurs, cela vous concerne également car 1% des cancers du sein affecte un homme alors on n'hésite plus et au moindre doute, on fonce chez le médecin.

Octobre rose se termine... mais le combat continue!

Voir les commentaires

2014-10-25T21:28:56+02:00

Tout a changé le jour où je t'ai donné la vie...

Publié par MTT
Copyright Leonart
Copyright Leonart
Un jour du mois d'août...

Un matin tu te réveilles, tu te dis que c'est un jour comme les autres... ok cela fait 9 mois qu'un petit truc pousse en toi mais à part un ventre qui s'arrondit de jours en jours et des coups (de pieds, de mains, de tête?) ressentis plus ou moins forts, il faut se l'avouer tout cela n'est pas bien concret. Tu as beau essayer d'imaginer à quoi va ressembler ton futurebaby, c'est pas des échos en 2, 3 ou 4D (si, si ça existe) qui vont vraiment te permettre de te projeter.

Alors oui, ce jour du mois d'août 2014, à une semaine du terme (fruit d'un savant calcul), quand tu as décidé que ton papa allait sécher sa réunion d'équipe, que le ventre de ta maman était devenu trop petit pour toi et que l'envie de découvrir le monde extérieur était devenue trop forte, tu as décidé de quitter ton petit jacuzzi douillet. Et après quelques heures d'attente, durant lesquelles ton papa et moi avons lu des magazines très sérieux (!), écouté ton petit cœur, serré les dents, chronométré l'avancée de ton marathon, écouté de la musique, somnolé et même rigolé avec la sage-femme, tu es arrivée sans un pleur, les yeux grands ouverts sur ce nouveau monde si étranger à toi.

Mysweetbabygirl, tu as changé notre vie à tout jamais. Alors oui, en ce jour d'août que l'on pensait si ordinaire, dans le calme d'un Paris sans Parisien, tu es née tout en douceur en nous comblant de bonheur. Cette parenthèse de la vie qui a nous a fait perdre pendant quelques heures toutes notions de temps et d'espace. Et ce jour si ordinaire est devenu pour nous un jour inoubliable. Tu étais si petite et semblait si fragile. Et pourtant... Depuis ce jour, on fait de notre mieux pour te rendre heureuse et te combler d'amour. Bien entendu, nous ne te promettons pas d'être des parents parfaits mais on fera du mieux qu'on peut et quand à l'adolescence tu nous détesteras comme tous les ados, sache que l'on sera toujours là pour toi...

Mysweetbabygirl, cette chanson est pour toi car elle me ressemble aujourd'hui... j'aurais voulu te l'écrire si j'avais eu ce talent...

Je serai là... Teri Moïse (EMI 2003)

Oublie tes erreurs et tes peurs
Je les efface
A chaque faux pas que tu feras
Je tomberai à ta place
Mon seul plaisir sera de t'offrir une vie idéale
Sans peine et sans mal

J'ai découvert qui je suis
Tout a changé le jour où je t'ai donné la vie
Et si jamais le monde t'est trop cruel
Je serai là toujo
urs pour toi

Que tous tes amours soient sûrs
Tes amis sincères
Pour toi un domaine
Où la haine est la seule étrangère

Je ferai un monde où tout ira bien
Tu seras jamais seule tu manqueras de rien

Je voudrais pouvoir tout savoir
Pour te donner une vision plus claire
De ce mystère que l'on appelle la vie

Mon seul désir sera de t'offrir une vie idéale
Sans peine et sans mal

J'ai découvert qui je suis
Tout a changé le jour où je t'ai donné la vie
Et si jamais le monde t'est trop cruel
Je serai là toujours po
ur toi

Voir les commentaires

2014-10-10T21:35:15+02:00

Sweet grossesse... pas si sûr!

Publié par Muriel Tepik-Thibault
Sweet grossesse... pas si sûr!

Un long fleuve pas si tranquille...

Beaucoup de femmes te diront à quel point la grossesse est un moment merveilleux. Mais est-ce vrai pour tout le monde? Il ne faut pas se mentir, la grossesse c'est quand même 9 mois de chamboulements... Certaines s'épanouissent en tant que femme, prennent des formes (de partout!), ont un décolleté de folie (sans bistouri!)... Bref du coup, dès le 3ème mois, tu investis dans une nouvelle garde-robe que tu ne porteras que quelques mois car bien sûr, c'est bien connu tous tes kilos de grossesse s'envoleront le jour de ton accouchement (Victoria B. et Gisèle B. nous l'ont prouvé, non?)!!! Ô joie du pantalon avec bandeau/élastique/ceinture à la taille (tu n'en avais plus porté depuis l'âge de 3 ans mais il n'empêche c'est hyper confortable surtout en fin de grossesse!) et autres marinières (parce que pour une fois, tu peux te permettre les rayures horizontales!).

Tu manges plus que d'habitude (mais pas pour deux, c'est fini ce vieil adage... dommage) voire trop mais personne ne te dit rien (du moins les gens bien attentionnés qui ne veulent que ton bonheur, ce qui exclut d'emblée le gynéco qui te suit et prend un malin plaisir à te peser tous les mois) et tu ne te reconnaitras plus car les hormones auront pris le contrôle de ton corps tout entier... Aussi bien du point de vue physique que psychologique. Bien évidemment tu pleureras pour un rien... un petit conseil, vaut mieux zapper la nouvelle saison de Baby Boom sinon c'est les chutes du Niagara assurées! Moi, j'avoue que je ne suis déjà pas très fière quand je regarde le film "Away we go" en temps "normal" mais alors là c'était la totale. C'est un superbe film à voir à tout prix... quand les hormones sont en veille...


Une fois passé le test de grossesse pipi (merci Clearblue!) et la prise de sang qui te confirme le tout, tu t'apprêtes à traverser environ 90 longs jours pour atteindre le cap fatidique des 3 mois. Partagée entre l'envie de crier au monde entier, "Regardez moi, je suis enceinte!" (alors que cela ne se voit pas encore) et l'envie de rester la tête dans la cuvette car les nausées sont trop fortes... (quand elles ne durent pas 9 mois comme cela a été le cas pour moi!). A part si tu t'appelles Kate Middleton, il faudra faire avec. Et non, il n'existe pas de médoc ni de remède miracle pour les atténuer. Et pourtant j'en ai testé des trucs bizarres... croquer des biscottes avant de se lever, manger des pommes de terre cuites à l'eau, avaler des médocs pour me shooter... Rien n'a réellement fonctionné. Notre week-end vénitien à 6 mois et demi en restera une belle preuve. Je m'excuse encore auprès des personnes qui m'ont vu vomir en live. Deux conseils, investir dans des sacs à vomi (les petits sacs plastiques comme ceux donnés en pharmacie sont plutôt pas mal!) et ne pas perdre trop de temps à s'égarer sur les forums, cela ne sert pas à grand chose et une fois encore chaque grossesse est différente...
 

Et puis évidemment, tout au long de ces 9 mois, tu rencontreras différentes personnes qui auront toutes de bons conseils... La bonne copine qui te racontera de A à Z tout son accouchement et ce, dans les moindres détails, même ceux qu'encore maintenant tu aurais préféré ne jamais connaître. Ou mieux, celle qui a eu la grossesse parfaite, sans aucun maux, un accouchement sans péridurale et sans douleur car elle a suivi des cours d'hypnose et qu'en plus son bébé a fait ses nuits au bout d'une semaine (un conseil, celle-ci tu la vires de tes amis Facebook sinon c'est la déprime assurée quand tu auras accouché). Tu auras l'expérience de la femme mûre qui te diras qu'à son époque la péridurale n'existait pas, que cela fait 2000 ans que les femmes accouchent naturellement... et blablabla... Pourquoi ne pas vivre avec son temps et les progrès de la médecine??? Le choix de la péridurale restera le tien et au vu des cris de douleurs que la femme dans la salle de travail à côté de la mienne, poussait, je me dis que j'ai fait le bon choix me concernant. Et puis, tu auras la collègue qui n'a pas encore d'enfant et qui trouve que tu as fait la plus grosse erreur de ta vie; que celle-ci est à présent foutue, que tu ne retrouveras jamais ton corps d'avant... trop sympa de te soutenir! Celle-là tu l'évites direct à la machine à café. Mais quand tu reviendras de ton congé mat, tu lui raconteras la beauté et la poésie d'une couche remplie de selles. Remember, la vengeance est un plat qui se mange froid!!

Et puis, tout au long de ta grossesse, tu enrichiras ton vocabulaire de nouveaux mots (turbulettes, liniment, colostrum, méconium...) bref, tu as plusieurs mois pour tout apprendre par coeur (et ouais, fallait pas sécher les cours de bio au bahut!). Et aussi pour comprendre pourquoi les médecins que tu vas côtoyer durant 9 mois ne raisonnent pas en semaine de grossesse mais en semaine d'aménorrhée. Mystère que je n'ai pas encore élucidé...

Enfin, ton compte bancaire va se vider petit à petit (encore faut-il qu'un jour il ait été rempli) pour être sûre d'avoir tout le nécessaire à l'arrivée du baby. Et pour se faire plaisir, il faut se l'avouer!

Bref, ces 9 mois seront pour ton corps et ton esprit de vraies montagnes russes. Une chose est sûre c'est que chaque femme est différente et donc on a toutes des grossesses et des accouchements différents. Alors oui tu oublieras la douleur et les moments difficiles (une fois de plus la magie des hormones opérera) pour ne garder que le meilleur... bien sûr!

Voir les commentaires

2014-10-02T22:09:36+02:00

Looking for the right man... Part two

Publié par MTT
Looking for the right man... Part two
Le jour qui changea ma vie...

Le week-end passe, je repense au casting et à la rencontre ratée avec myfuturelove... mais bon les regrets m'envahissent et je me dis que c'est quand même dommage cette histoire. A cette époque, je bossais dans un magazine féminin. Tu connais le diable s'habille en Prada? Et bien je vivais à peu de chose près la même vie que celle d'Anne Hathaway. Mais je ne regrette rien car cela a été une expérience... comment dire très formatrice!

Bref, back to reality, 3 jours passent et on m'annonce que mon CDD ne sera pas renouvelé une troisième fois faute de budget... là, c'est bon, je craque! C'est quoi cette vdm??! J'ai peut-être raté la rencontre de ma vie, je vais perdre mon job d'ici 2 mois... les chutes du Niagara m'envahissent...
Je retourne face à mon mac... évidemment pas envie de bosser donc connexion à Facebook pour me détendre et voir si d'autres personnes ont une vie aussi palpitante que la mienne (!). Et là, l'improbable se produit... j'ai un message de myfuturelove.

Comment a t-il fait pour me retrouver? S'est-il adressé aux personnes qui organisaient le casting pour obtenir mes coordonnées? Et si finalement il n'était pas monté dans le métro et m'avait suivi jusque chez moi?? Jusqu'où l'imagination d'une femme peut-elle aller dans ces moments-là??
Bref, 1000 et 1 questions me traversent l'esprit. Et pourtant, je ne rêve pas. Il m'invite à prendre un verre pour poursuivre notre conversation entamée le jour du casting!!! Moi qui suis d'ordinaire si méfiante, je dis oui sans hésiter !

Mais comment a t-il fait pour me retrouver?? Un peu de patience...

Je lui laisse le choix du rendez-vous... il aura finalement lieu une semaine après, à la veille du jeudi de l'Ascension et aura duré pas moins de 19 heures consécutives... oui, oui, tu as bien lu. Un verre en entrainant un autre, une balade de nuit à pied dans Paris (en escarpins vernis de mon côté = very bad choice et very bad trip pour mes pieds et en costard cravate pour lui = pas mieux), un dîner improvisé à 4h du mat dans une auberge auvergnate à 2 pas des Champs, un petit déj à Montmartre et un déj en bord de Seine. La boucle était bouclée. Tous les clichés étaient réunis.

Un feeling incroyable, des discussions autour de tout et de rien, de nos vies, de LA vie et sûrement de notre future vie qui commençait... Et aujourd'hui, 5 ans de bonheur ininterrompu. Un mariage extraordinaire avec une demande très originale de la part de mylove qui fera l'objet d'un autre post ;-). Et depuis 2 mois une babygirl a fait son apparition dans notre vie...

Et comme promis pour les curieux:

Alors comment mylove m'a retrouvé après le casting?

La seule chose dont il se souvenait de moi, était que je bossais dans un magazine féminin du nom de Femmes. Le voyant un peu déprimé le lundi matin, une de ses collègues prend à coeur notre histoire et va acheter le magazine pour lequel je bossais. Et là, ensemble ils parcourent l'ours du magazine à la recherche de toutes les assistantes, tapent tous les noms les uns après les autres sur Facebook jusqu'à retrouver ma photo...

Et voilà, comment tout a commencé... et ce n'est pas fini!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog